La France va dépenser deux milliards d'euros pour mieux aider ses pauvres

11/12/12 à 15:39 - Mise à jour à 15:39

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement français a annoncé mardi une hausse du revenu minimum, la création d'une allocation pour les jeunes en difficulté et une rallonge budgétaire pour le logement d'urgence lors d'une conférence contre la pauvreté qui touche plus d'un Français sur sept.

La France va dépenser deux milliards d'euros pour mieux aider ses pauvres

Le plan dévoilé par le Premier ministre socialiste Jean-Marc Ayrault, qui en a chiffré le coût à 2 milliards ou 2,5 milliards d'euros d'ici à 2017, sera finalisé par le gouvernement le 22 janvier. Lors de la clôture de cette conférence nationale de deux jours, M. Ayrault a déploré que la pauvreté progresse en France depuis dix ans, passant de 12,9% de la population en 2002 à 14,1% en 2010 "et sans doute plus en 2011 et 2012". Devant la presse, il a ensuite déclaré qu'"on ne fera pas reculer la pauvreté si ceux qui ont le plus, et parfois beaucoup, n'acceptent pas un peu de solidarité et un peu de générosité". "Ceux qui s'exilent à l'étranger, ce ne sont pas ceux qui ont peur de devenir pauvres. C'est parce qu'ils voudraient devenir encore plus riches", a-t-il dénoncé en réponse à une question sur l'installation en Belgique de l'acteur Gérard Depardieu. Le gouvernement a prévu d'imposer en 2013 une taxe de 75% sur les revenus d'activité supérieurs à un million d'euros. La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, avait rappelé lundi les chiffres de la pauvreté en France: plus de 8,5 millions de personnes vivent avec moins de 964 euros par mois, une sur cinq déclare avoir renoncé aux soins pour raisons financières, 3,5 millions sont mal logées, 800.000 ont recours à l'aide alimentaire. (PVO)

Nos partenaires