La flamandisation du Jardin botanique approuvée en commission du parlement francophone

04/06/13 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Le Vif

(Belga) Le transfert à la Flandre du Jardin botanique national de Meise a été approuvé mardi à l'unanimité des membres (PS, MR, Ecolo et cdH) de la commission des Affaires générales du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le ministre-président Ruddy Demotte a souligné le "bétonnage" des garanties données aux chercheurs francophones de l'institution dans l'accord de coopération du 6 février dernier entre les Communautés flamande et française réglant ce transfert. Le conseil scientifique sera composé de manière paritaire et le conseil d'administration comprendra trois francophones sur neuf, disposant en cas de décision défavorable aux francophones d'une procédure de blocage comparable à la "sonnette d'alarme". Les rapports scientifiques pourront être rédigés tant en néerlandais qu'en français et en anglais. Si l'institution devient flamande, son patrimoine scientifique reste la propriété du fédéral qui le prête à la Flandre. Il a fait l'objet d'un inventaire complet. Les membres du personnel qui, au moment de l'entrée en vigueur de l'accord de coopération, appartiennent au rôle linguistique français, seront transférés à la Communauté française. Ces derniers mois ont vu une "évolution favorable" du nombre des agents du Jardin botanique, ainsi qu'une statutarisation accrue, selon une clé de répartition de plus ou moins 80% de néerlandophones pour 20% de francophones, selon M. Demotte. Les statutaires francophones sont passés de 22 à 28 de septembre à mai derniers (de 74 à 87 néerlandophones sur la même période), tandis que le nombre de contractuels régressait (de 8 à 4 francophones, et de 49 à 36 néerlandophones). Le transfert du Jardin botanique avait été approuvé en 2001 lors des accords institutionnels du Lambermont mais s'était empêtré dans les querelles communautaires. Il a été repris dans l'accord institutionnel sur la 6e réforme de l'Etat, approuvé par les partis francophones à l'exception des FDF. L'accord de coopération doit encore passer en plénière. (Belga)

Nos partenaires