La fille de l'ancien président iranien Rafsandjani sous les verrous

23/09/12 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Le Vif

(Belga) La fille de l'ex-président iranien Akbar Hachemi Rafsandjani a été mise sous les verrous en application d'une peine de six mois de prison pour "propagande contre le régime", prononcée fin 2011, a annoncé le bureau du procureur de Téhéran cité par les médias dimanche.

"Faezeh Hachemi a été arrêtée samedi soir pour purger sa peine", selon le communiqué reproduit par l'agence officielle Irna. L'agence de presse Fars a rapporté qu'elle était détenue à la prison d'Evin à Téhéran. Faezeh Hachemi Rafsandjani se trouvait parmi les milliers de manifestants arrêtés lors des protestations qui ont éclaté après la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad pour un deuxième mandat en 2009. L'opposition avait alors crié à la fraude. Les autorités avaient relâché la fille de l'ancien président mais celle-ci avait été condamnée fin 2011, au terme d'un procès, à six mois de prison pour "propagande contre le régime". Sa peine n'avait jusque-là pas été appliquée. Ali Hachemi Rafsandjani, qui dirige toujours le Conseil de discernement du régime, la plus haute instance d'arbitrage politique du pays, a été critiqué par les conservateurs qui lui reprochent de ne pas avoir condamné les leaders de l'opposition Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karoubi, qui avaient pris la tête de la contestation contre la réélection de M. Ahmadinejad. Ces derniers sont placés en résidence surveillée. Battu par M. Ahmadinejad lors de la présidentielle de 2005, M. Rafsandjani avait soutenu indirectement Mir Hossein Moussavi en 2009. Mais depuis l'an dernier, il s'est distancé des leaders de l'opposition. Un fils de M. Rafsandjani, Mehdi Hachemi, également visé par une procédure judiciaire, a quitté l'Iran il y a trois ans et vit à Londres. (VIM)

Nos partenaires