La fermeture de l'ERT divise le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

19/06/13 à 20:44 - Mise à jour à 20:44

Source: Le Vif

(Belga) Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mercredi une résolution condamnant la décision du gouvernement grec de fermer la radio-télévision publique ERT. Le débat avant le vote a donné lieu à des échanges parfois vifs entre la majorité et l'opposition MR, qui s'est abstenue.

La fermeture de l'ERT divise le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Déposé par la majorité Olivier (PS, cdH, Ecolo) ainsi que le FDF, le texte approuvé mercredi condamne la fermeture de l'émetteur public grec, une mesure qualifiée d'"atteinte grave à l'exercice de la démocratie", dont il demande d'ailleurs "réouverture totale". L'opposition MR ne s'est toutefois pas ralliée à cette position, jugée insuffisamment nuancée et passant "sous silence certains éléments", a expliqué au nom de son groupe le député Pierre-Yves Jeholet. "L'ERT concentrait tous les maux de la Grèce", a-t-il commenté, pointant tour à tour le clientèlisme, la politisation, l'inefficacité et le manque de transparence de l'institution publique de radio-diffusion. "L'ERT n'était en fait pas réformable", a-t-il ajouté. Cette prise de position a suscité des échanges parfois vifs entre la majorité et l'opposition réformatrice, le débat sur la situation en Grèce, déviant alors sur l'attitude de la Commission européenne dans ce dossier. Voire sur les mérites du président français François Hollande au regard de son prédécesseur Nicolas Sarkozy... (Belga)

Nos partenaires