La fermeture de Ford Genk va coûter 11.759 emplois

28/11/12 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Source: Le Vif

(Belga) La fermeture de l'usine automobile Ford à Genk va entraîner un total de 11.759 suppressions d'emploi. Cette fermeture implique également une perte de prospérité de 875 millions d'euros en Flandre et une augmentation du déficit budgétaire de 466 millions d'euros pour le fédéral, selon une étude réalisée par l'université de Hasselt, présentée mercredi.

La fermeture de Ford Genk va coûter 11.759 emplois

L'étude se fonde sur le scénario du pire, c'est à dire compte non tenu de mesures de soutien ou d'autres mesures censées adoucir les conséquences de la fermeture. Selon les professeurs Ludo Peeters et Mark Vancauteren, outre les 8.195 emplois perdus chez Ford et les sous-traitants, la fermeture de l'usine va causer la perte de 3.564 emplois ailleurs en Flandre. Le taux de chômage dans le Limbourg va augmenter de 30%, passant de 6,8 à 8,8%. Ce qui représente une perte de prospérité de l'ordre de 644,1 millions d'euros pour le Limbourg et de 875,1 millions d'euros pour toute la Flandre. L'étude conclut également que la fermeture de Ford Genk provoquera une baisse de 10,9% de la croissance de la productivité limbourgeoise. Enfin, les chercheurs constatent qu'il y a actuellement peu d'emplois disponibles pour les compétences que peuvent faire valoir les travailleurs de Ford Genk. (VIM)

Nos partenaires