La femme heurtée et traînée par un camion à Anderlecht n'est pas décédée

23/07/13 à 12:00 - Mise à jour à 12:00

Source: Le Vif

(Belga) Contrairement à ce qu'annonçait lundi le parquet de Bruxelles, la femme âgée de 58 ans heurtée puis traînée par un camion lundi matin à Anderlecht n'est pas décédée. Selon la direction de la maison de repos de Molenbeek où elle réside, la victime est toujours en vie mais dans un état grave.

"Le médecin traitant de la maison de repos "Résidence Prince de Liège" qui héberge la victime, a appelé l'hôpital Erasme où cette dernière a été admise à la suite de son accident. On lui a expliqué que la victime, gravement touchée aux jambes, était toujours en soins intensifs mais bien vivante", indique Yves Vandeberg, assistant du directeur de la "Résidence Prince de Liège". "Les résidents de la maison de repos ont appris la nouvelle par la presse en était très choqués", précise-t-il. La victime traversait lundi un passage pour piétons au croisement de la chaussée de Ninove et de la rue de l'Obus quand un camion l'a heurtée. Le véhicule l'a traînée sur une trentaine de mètres. Elle a été transportée à l'hôpital Erasme dans un état grave. D'après l'expert automobile désigné par le parquet de Bruxelles, le chauffeur du camion, un ressortissant britannique, a démarré au feu vert quand la victime traversait au passage pour piétons. A cause du positionnement de son volant à droite dans l'habitacle du camion, il ne l'aurait pas aperçue. (Belga)

Nos partenaires