La Fédération de la Viande dément tout problème avec la viande chevaline en Belgique

13/03/14 à 21:06 - Mise à jour à 21:06

Source: Le Vif

(Belga) La Febev (Fédération belge de la Viande), le groupement professionnel des abattoirs et ateliers de découpe, dément formellement jeudi tout problème dans le traitement des chevaux dont la viande est importée et traitée en Belgique. Elle réagit ainsi à la sortie, plus tôt dans la journée, de l'organisation de défense des animaux Gaia, qui a dénoncé les mauvais traitements réservés aux chevaux issus du continent américain et destinés à l'abattoir.

La Fédération de la Viande dément tout problème avec la viande chevaline en Belgique

Gaia souhaite que l'Union européenne et les grandes surfaces suspendent l'importation de viande chevaline d'Amérique tant qu'elle se déroulera dans de telles conditions. Une demande que Febev regrette. L'organisation assure avoir de la compréhension pour la réaction que peuvent susciter les images récentes provenant d'abattoirs sud-américains. La Fédération belge de la Viande estime toutefois que ces images correspondent à des "fautes très exceptionnelles" et qu'elles ne sont "pas du tout représentatives de la réalité". "La viande chevaline qui est importée au sein de l'Union européenne depuis des pays tiers est soumise à des règles strictes", assure la Febev. "Seuls les abattoirs reconnus et inspectés par l'UE et peuvent importer de la viande vers l'Union européenne." L'organisation rappelle en outre que "le secteur fournit déjà d'énormes efforts depuis des années afin de garantir la traçabilité, le bien-être animal et la qualité de la viande chevaline". (Belga)

Nos partenaires