La Fédération belge des Motards en colère au domicile du ministre Furlan, à Thuin

30/03/14 à 16:33 - Mise à jour à 16:33

Source: Le Vif

(Belga) La Fédération belge des Motards en colère (FBMC) s'est rendue dimanche après-midi au domicile de Paul Furlan, ministre wallon des Affaires intérieures et du Tourisme, pour protester contre l'état des infrastructures routières.

La Fédération belge des Motards en colère au domicile du ministre Furlan, à Thuin

La manifestation avait débuté dans la matinée à Nivelles. Le cortège a ensuite pris la direction de Thuin. Comme ils l'avaient fait au début de ce mois, en plantant des croix le long de l'E42, les motards voulaient rappeler que, selon eux, 6 à 7% des décès des conducteurs de "deux roues" ont pour cause l'état des infrastructures routières. Ils estiment que ce chiffre de 6 à 7% constitue une sous-évaluation, bon nombre de décès restant inexpliqués. Selon la FBMC, les infrastructures routières souffrent d'un manque chronique d'investissements. Les motards étaient un millier dimanche, selon les organisateurs, un chiffre évalué à 600 par la police. Paul Furlan leur a fait valoir qu'il avait, pendant la législature écoulée, créé un Fonds d'investissement à destination des communes, en leur rappelant que l'utilisation de ce fonds relevait donc de l'autonomie communale. Il a cependant discuté avec les représentants de la FBMC d'une piste qui consisterait, en cas de mise en place d'une vignette pour le transit autoroutier, à affecter une partie significative de l'enveloppe à l'amélioration du réseau. L'entrevue s'est déroulée dans un climat serein, mais avec des revendications fermement exposées, a indiqué Paul Furlan. Les motards espéraient par ailleurs rencontrer le Premier ministre à Pairi Daiza à Brugelette ou à Colfontaine où Elio Di Rupo a prévu de remettre un prix à un artiste vers 16h30. (Belga)

Nos partenaires