La fatigue des équipages d'avion est un vrai problème en Europe selon l'ECA

04/10/12 à 15:45 - Mise à jour à 15:45

Source: Le Vif

(Belga) "La fatigue est aujourd'hui une réalité dans les cockpits d'Europe", à déclaré l'European Cockpit Association (ECA) lundi dans un communiqué de presse. Une sortie remarquée alors que l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) vient de publier sa proposition finale sur la nouvelle limitation des temps de vols pour les pilotes et le personnel de cabine. Une nouvelle réglementation qui permettra notamment de mener des vols de nuits atteignant jusqu'à 12 heures.

La fatigue des équipages d'avion est un vrai problème en Europe selon l'ECA

Entre 71 et 90% des pilotes affirment avoir fait des erreurs en raison de leur fatigue, révèle une enquête de l'ECA. Selon l'association, entre 50 et 54% des pilotes avouent même s'être assoupis dans le cockpit sans en avoir averti préalablement leurs collègues. "La fatigue affecte le jugement et l'habilité des équipages à réagir rapidement, avec des conséquences potentiellement désastreuses comme l'ont démontré les récents accidents", s'insurge Philip von Schöppenthau, secrétaire général de l'ECA. Des propos qui interviennent alors que l'AESA a publié lundi sa proposition finale sur la nouvelle limitation des temps de vols pour les pilotes et le personnel de cabine. Une réglementation qui rend notamment possible des vols de nuits atteignant jusqu'à 12 heures. Une idée à laquelle l'ECA s'oppose fermement: "Il faut que l'AESA adopte des réglementations basées sur des études scientifiques afin de prévenir la fatigue qui met en danger la sécurité des passagers, de l'équipage et des habitants vivants en-dessous des trajectoires de vol". L'AESA insiste dans un communiqué de presse sur le fait qu'elle "tient pleinement compte du fait que la fatigue est l'un des principaux facteurs influant sur le rendement de l'homme et qu'elle ne veut en aucun cas augmenter les heures de vol des pilotes." (MDR)

Nos partenaires