La famille Vanden Boeynants peut récupérer une partie de la rançon

22/01/14 à 19:53 - Mise à jour à 19:53

Source: Le Vif

(Belga) La famille de feu Paul Vanden Boeynants peut récupérer une partie de la rançon versée après l'enlèvement de l'ancien Premier ministre enlevé en 1989 par Patrick Haemers et ses complices, annonce la VRT, sur base d'une décision de la cour d'appel de Bruxelles prise mardi et confirmée par le porte-parole de la cour. Cette décision porte sur un montant d'environ 250.000 euros, soit quelque 10 millions de francs belges de l'époque.

Paul Vanden Boeynants avait été enlevé le 14 janvier 1989 à Bruxelles par Patrick Haemers et ses complices. Un mois plus tard, après le versement d'une rançon de 63 millions de francs belges, les kidnappeurs avaient relâché leur victime, qu'ils séquestraient dans une villa du Touquet en France. Lors de l'arrestation de Patrick Haemers et ses acolytes, la justice avait également saisi des biens ainsi qu'une importante somme d'argent. Après le procès de la bande, la famille Vanden Boeynants n'avait pu récupérer l'argent de la veuve de Patrick Haemers, Denise Tyack. Selon bpost et la famille Vanden Boeynants, cet argent provenait de braquages commis par le groupe et de l'enlèvement de l'ancien Premier ministre. Le tribunal de première instance de Bruxelles avait cependant estimé que les preuves étaient insuffisantes. La cour d'appel de Bruxelles en a décidé mardi autrement et a alloué 250.000 euros à la famille Vanden Boeynants. (Belga)

Nos partenaires