La discrimination des Roms en Belgique est sous-rapportée, selon le CECR

05/04/13 à 19:52 - Mise à jour à 19:52

Source: Le Vif

(Belga) Les Roms restent victimes de discrimination en Belgique et sont "largement" exclus d'une participation à la vie sociale, économique et politique, déplore le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECR) vendredi dans un communiqué de presse. Le Centre souhaite donc attirer l'attention de la population sur cette discrimination à l'occasion de la Journée internationale des Roms, le lundi 8 avril.

Depuis le début de l'année, le CECR a ouvert sept nouveaux dossiers concernant des faits présumés de discrimination à l'encontre de personnes roms. Il en avait ouvert 31 entre 2009 et 2012, dont 14 avaient trait à la "cyberhaine", ajoute le Centre. Le CECR suppose cependant que ces chiffres sont "peu représentatifs de la discrimination qui touche ces populations au quotidien dans l'emploi, le logement, l'enseignement..." Les dossiers témoignent néanmoins "largement des stéréotypes qui les concernent et dont ils subissent quotidiennement les conséquences", ajoute Edouard Delruelle, directeur adjoint du Centre. Le CECR souligne d'ailleurs que les dossiers ouverts ne représentent que la partie émergée de l'iceberg. Le sous-rapportage des situations de discrimination vécues par les Roms est dû à plusieurs facteurs, dont la méfiance à l'égard des autorités ou l'angoisse de susciter plus de problèmes en cas de dépôt d'une plainte, selon le Centre. Selon les estimations, parmi les 12 millions de Roms vivant en Europe, 30.000 résideraient en Belgique. (MUA)

Nos partenaires