La directrice du SIAMU refuse de "renoncer à l'exercice de ses prérogatives"

02/04/14 à 12:58 - Mise à jour à 12:58

Source: Le Vif

(Belga) La directrice du SIAMU bruxellois, Chantal Jordan, a indiqué mercredi qu'elle refusait de "renoncer en quoi que ce soit à l'exercice plein et entier de ses prérogatives, en l'absence du moindre commencement de preuve tangible de ce qui est avancé". Les pompiers de Bruxelles mènent actuellement une action pour obtenir la démission de leur directrice générale, qu'ils accusent d'être à l'origine d'une dégradation des conditions de travail.

La directrice du SIAMU refuse de "renoncer à l'exercice de ses prérogatives"

Mme Jordan estime dans un communiqué que les manoeuvres qui visent à obtenir son écartement du service "s'inscrivent, de toute évidence, dans un contexte de reconquête d'un prétendu pouvoir que, à entendre certains, j'exercerais illégitimement n'étant pas officier-pompier". "Si le SIAMU est, sans conteste, un service 'opérationnel', sa structure et son mode de fonctionnement ont été déterminés, dans le respect de la loi, par le gouvernement, même si cela déplaît à quelques-uns", ajoute-t-elle. Lors de leur action mercredi matin, les pompiers ont bouté le feu à une poupée géante à l'effigie de leur directrice devant les grilles du siège du gouvernement bruxellois. Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort a fermement condamné ces atteintes à l'intégrité physique de la directrice et indiqué qu'il n'accepterait de dialoguer avec les pompiers que dans un climat calme et serein. (Belga)

Nos partenaires