La dette de l'Etat passe le cap des 100% du PIB

02/07/13 à 17:26 - Mise à jour à 17:26

Source: Le Vif

(Belga) Le ratio de la dette de l'Etat a dépassé les 100% du PIB au cours du premier trimestre, selon le Tijd de mardi qui précise que les autorités ont l'intention de vendre pour 2,3 milliards d'euros d'actifs afin de ramener le taux en-dessous des 100% d'ici la fin de l'année.

La dette de l'Etat passe le cap des 100% du PIB

La dette de l'ensemble des entités du pays a augmenté durant le premier trimestre de 18,8 milliards d'euros pour atteindre 394,2 milliards d'euros, selon les chiffres de la Banque nationale. Or, le produit intérieur brut (PIB) est passé dans le même temps à 377,3 milliards d'euros. La dette a donc augmenté plus rapidement que le PIB, jusqu'à atteindre un taux de 104,5%. Fin 2012, la Belgique pouvait encore se prévaloir d'un taux d'endettement de 99,8%. L'augmentation de la dette s'explique, en partie, par des facteurs saisonniers. Les autorités disposent de moins de recettes durant le premier trimestre, notamment en raison de l'absence de paiement d'impôts anticipés. Le gouvernement fédéral s'est engagé auprès de la Commission européenne à maintenir la dette en-dessous des 100% du PIB en 2013. "Le maintien en-dessous de la barre des 100% reste l'objectif", a indiqué le ministre des Finances Koen Geens. A politique inchangée, le ratio pourrait être ramené à 100,5% à la fin de l'année. Pour le ramener de 100,5% à 99,9%, il faudra trouver 2,3 milliards d'euros. "Nous sommes à la recherche de moyens qui permettent de ne pas nous défaire de trop d'actifs stratégiques", a expliqué le ministre. (Belga)

Nos partenaires