La détention de Bernard Wesphael prolongée de trois mois

04/04/14 à 16:31 - Mise à jour à 16:31

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Bruges a prolongé vendredi de trois mois la détention de Bernard Wesphael, a indiqué le parquet de Bruges. L'homme politique wallon est toujours suspecté du meurtre de sa femme, Véronique Pirotton. Ses avocats avaient déposé une demande de libération provisoire.

La détention de Bernard Wesphael prolongée de trois mois

La défense de Bernard Wesphael a demandé à trois contre-experts de procéder à une analyse toxicologique et médico-légale. "Les rapports ont été déposés vendredi chez le juge d'instruction", a indiqué Me Tom Bauwens. "Je ne peux pas en dévoiler le contenu mais le rapport est en faveur de Monsieur Wesphael." Bernard Wesphael a encore été entendu à deux reprises ces derniers jours. La police l'a entre autres entendu dans le cadre de l'enquête de moralité. Il faut encore attendre le rapport de moralité afin de pouvoir clôturer l'enquête. Le dossier sera ensuite transféré de la chambre du conseil à la chambre des mises en accusations. Bernard Wesphael et sa femme séjournaient dans un hôtel d'Ostende le 31 octobre 2013. Selon le Liégeois, le couple a eu une dispute et en est brièvement venu aux mains. Bernard Wesphael serait allé dormir et aurait trouvé à son réveil, selon ses propres déclarations, sa femme morte dans la salle de bains. Il était alors convaincu que sa femme s'était donné la mort. D'après le parquet, en revanche, cette version des faits ne tient pas la route. (Belga)

Nos partenaires