La déontologie des psychologues sera plus transparente

22/03/13 à 14:38 - Mise à jour à 14:38

Source: Le Vif

(Belga) L'assemblée générale de la Fédération belge des psychologues a décidé de réformer en profondeur sa commission d'éthique et de déontologie. La commission aura plus de compétences et sera plus transparente, a indiqué vendredi Koen Lowet, responsable du secteur psychologie clinique.

La Fédération disposait déjà de son propre code déontologique et d'une commission qui permettait à ses membres et aux patients de bénéficier de conseils ou d'éventuellement déposer une plainte. Mais la commission n'était pas habilitée à prendre des mesures contre les psychologues qui transgressaient les règles de déontologie. Grâce à cette réforme, la commission sera désormais compétente pour examiner les plaintes des patients contre les psychologues et pour prendre d'éventuelles mesures, comme l'avertissement, la formation obligatoire, le contrôle du psychologue voire son exclusion définitive de la Fédération. La commission travaillera également avec plus de transparence, assure-t-elle. La Fédération publiera notamment sur son site internet les décisions de la commission, sans toutefois citer le nom des protagonistes. Koen Lowet remarque cependant que, tant qu'il n'existe pas de reconnaissance légale de la Fédération, la déontologie ne s'applique qu'aux psychologues membres. Les plaintes contre les psychologues non membres ne peuvent donc pas être traitées. La Fédération espère qu'un organe législatif reprendra à terme les tâches de la commission d'éthique. (MUA)

Nos partenaires