La Défense lance en douceur le processus de remplacement des chasseurs F-16

04/06/14 à 19:07 - Mise à jour à 19:07

Source: Le Vif

(Belga) Le ministère de la Défense vient d'adresser à cinq agences étatiques, deux américaines et trois européennes, une demande d'informations (en anglais "Request for Information", RFI) concernant cinq avions de combat susceptibles de succéder aux F-16 vieillisants, a-t-on appris mercredi des sources concordantes.

La publication de ce RFI, qui n'engage en rien à un achat futur ni au choix d'un appareil déterminé, "vise à rassembler des informations" allant au-delà des sources ouvertes jusqu'ici disponibles pour la prospection, ont expliqué plusieurs sources au sein du ministère. Elle n'en représente pas moins la première étape d'un - long - processus qui devrait déboucher sur l'acquisition d'un nouveau chasseur avant la fin de vie prévue des F-16 à partir de 2023, pour peu que le prochain gouvernement fédéral s'accorde sur ce remplacement. Les cinq agences étatiques auxquelles le RFI (ou "survey") a été adressé sont le Joint Program Office (JPO), responsable du programme de chasseur F-35 Lightning II construit par le groupe Lockheed Martin, le Navy Integrated Program Office (Nipo) pour le F/A-18F Super Hornet de Boeing, la Direction générale de l'Armement (DGA) du ministère français de la Défense pour le Rafale de Dassault, la Swedish Defence and Security Export Agency (FXM) pour le JAS-39 de Saab et le ministère britannique de la Défense pour l'Eurofighter du consortium éponyme, a précisé un porte-parole de la Défense à l'agence BELGA. (Belga)

Nos partenaires