La débâcle de Dexia a ralenti le processus de changement de nom de l'ACW

15/06/14 à 12:54 - Mise à jour à 12:54

Source: Le Vif

(Belga) La manière avec laquelle l'ACW a été trempée dans la débâcle de Dexia a ralenti le processus de changement de nom de la coupole des organisation des travailleurs chrétiens de Flandre, qui a été rebaptisé samedi beweging.net, a indiqué son président Patrick Develtere lors de l'émission dominicale De Zevende Dag.

L'ACW était entrée l'année passée dans l'oeil du cyclone lorsque la coupole avait été accusée par le député N-VA Peter Dedecker de fraude fiscale via des parts bénéficiaires de Belfius détenues par la société coopérative Sociale Engagement. Le changement de nom intervenu samedi n'est pas la conséquence de ces affaires judiciaires, a indiqué le président de la coupole, Patrick Develtere. "Pas du tout. Ce changement est prévu depuis quatre ans. Les problèmes avec Dexia et Arco ont seulement ralenti ce processus. Sans cela, je me serais retrouvé plus tôt dans ce studio", a-t-il indiqué lors de l'émission dominicale de la VRT. Le président de beweging.net a par ailleurs déclaré comprendre les préoccupations de son pendant francophone, le mouvement ouvrier chrétien (MOC), qui a appelé les partis francophones à ne pas participer dans un gouvernement auquel prendrait part la N-VA. Selon lui, le MOC veut ainsi seulement éviter que le modèle social belge soit "découpé à la hache". (Belga)

Nos partenaires