La cybercriminalité a coûté 87,5 milliards d'euros dans le monde en 2011

03/10/12 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

Source: Le Vif

(Belga) La cybercriminalité a coûté 87,5 milliards d'euros l'an dernier à travers le monde, a révélé mercredi l'étude annuelle sur la cybercriminalité, le Norton Cybercrime Report, qui se base sur les expériences de plus de 13.000 adultes dans 24 pays. Aucun Belge n'a cependant été interrogé. Par rapport à 2010, les coûts par victime ont diminué, mais le nombre de nouvelles formes de cybercriminalité a augmenté.

La cybercriminalité a coûté 87,5 milliards d'euros dans le monde en 2011

Grâce à cette enquête, l'éditeur américain de logiciels de sécurité Symantec souhaite identifier les conséquences de la cybercriminalité, ainsi que l'impact de l'introduction et du développement des nouvelles technologies sur la sécurité des utilisateurs. "L'année dernière, 556 millions de personnes dans le monde ont été victimes de cybercriminalité, soit la moitié (46%) du nombre total d'internautes", a précisé Symantec dans un communiqué de presse publié mercredi. "Soit 18 victimes par seconde ou 1,5 million par jour. En moyenne, la perte financière par victime équivaut à 157 euros." Le rapport révèle également que les cybercriminels ciblent de plus en plus les plates-formes populaires, comme les réseaux sociaux ou les appareils mobiles. "Quinze pour cent des utilisateurs des réseaux sociaux ont déjà été confrontés à un profil piraté. Pourtant, bien que les trois quarts soient convaincus que les cybercriminels se concentrent sur les réseaux sociaux, seule la moitié des personnes interrogées utilisent les paramètres de confidentialité." "Les cybercriminels adaptent rapidement leur tactique d'attaque sur les plates-formes mobiles et les réseaux sociaux, car les utilisateurs sont moins conscients des risques de sécurité", a ajouté Simone van Zuylen, experte en sécurité chez Symantec Online. (VIM)

Nos partenaires