La CSC Services publics envisage un arrêt de travail

08/11/12 à 18:49 - Mise à jour à 18:49

Source: Le Vif

(Belga) La CSC Services publics envisage un arrêt de travail si la direction du SPF Finances ne modifie pas son projet de centralisation, a indiqué jeudi son secrétaire permanent Alphonse Vanderhaeghe à l'agence Belga. Une réunion entre la direction et les syndicats est prévue le mardi 13 novembre.

La CSC Services publics envisage un arrêt de travail

Plusieurs milliers d'employés du SPF Finances avaient manifesté à Bruxelles, le 9 octobre, pour contester le projet de centralisation de la direction. En front commun syndical, ils revendiquaient notamment de nouveaux recrutements et des règles de mutation "objectives et transparentes". Mais la direction du SPF Finances "n'a pas compris le message", regrette Alphonse Vanderhaeghe, secrétaire permanent de la CSC Services publics. "La manifestation constituait une première phase, pour exprimer nos désaccords. Nous entrons maintenant dans une deuxième phase et nous risquons d'arrêter le travail, car nous n'en pouvons plus." A titre d'exemple, Alphonse Vanderhaeghe pointe les difficultés du bureau de l'Enregistrement de Bruxelles, en charge de l'enregistrement des baux. "Ses six fonctionnaires sont submergés: 750 courriers et 5.450 mails sont en attente de traitement, et il reste 12.000 pièces à encoder." La CSC Services publics estime que la direction et le gouvernement restent sourds aux demandes du personnel et des organisations syndicales. "Les textes que la direction nous propose sont imbuvables", estime Alphonse Vanderhaeghe. "Et l'inertie du ministre des Finances va entraîner de nouveaux mouvements du personnel." Une nouvelle réunion entre la direction et les syndicats est prévue le mardi 13 novembre. (KAAT DEPOORTER)

Nos partenaires