La Croatie dépénalise la possession de drogues pour l'usage personnel

14/12/12 à 18:36 - Mise à jour à 18:36

Source: Le Vif

(Belga) Le Parlement croate a adopté vendredi des amendements au code pénal dépénalisant la possession de drogues pour consommation personnelle en petite quantité et aggravant en même temps les peines pour le trafic des stupéfiants, suivant le modèle de certains pays européen.

La possession d'une petite quantité de drogues sera désormais considérée comme une contravention, à savoir la catégorie d'infraction la moins grave, et non plus comme un délit. Elle sera passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 2.680 euros, selon le texte adopté par la majorité de centre gauche. L'ancienne loi prévoyait des peines allant jusqu'à trois ans de prison pour possession de drogues. "Désormais, si des jeunes sont interpellés dans un parc en train de fumer un joint, ils n'iront plus en prison, mais ils paieront une amende", a expliqué le ministre de la Justice, Orsat Miljenic. Le nouvelle loi ne spécifie pas ce que signifie "petite quantité" mais durant les débats, un responsable policier a estimé ces quantités à jusqu'à 10 grammes pour le marijuana, un demi-gramme pour l'héroïne, jusqu'à un gramme pour la cocaïne, ou encore un à deux comprimés pour l'ecstasy. La loi amendée entrera en vigueur à partir du 1er janvier. Cependant, le nouveau code pénal prévoit des peines plus sévères (jusqu'à 15 ans d'emprisonnement) pour le trafic de drogue, notamment à proximité des établissements scolaires. Ancienne république yougoslave, la Croatie est appelée à adhérer à l'Union européenne en juillet 2013. (DGO)

Nos partenaires