La crise en Ukraine fait renaître la menace d'une "guerre" en Europe

20/03/14 à 20:25 - Mise à jour à 20:25

Source: Le Vif

(Belga) La crise déclenchée par le rattachement de la Crimée à la Russie fait renaître la menace et la peur d'une "guerre" en Europe, a jugé jeudi le président du Parlement européen, Martin Schulz.

La crise en Ukraine fait renaître la menace d'une "guerre" en Europe

"Quelque chose a changé", avec cette crise, a relevé M. Schulz dans une conférence de presse au début d'un sommet européen dominé par la crise ukrainienne. "Certains pensaient que la guerre et le risque de guerre n'étaient plus un sujet de discussion" mais "nous sommes en train de parler du risque d'un conflit armé", a-t-il affirmé. Alors que l'Europe commémore le centenaire de la Première guerre mondiale, la guerre devient "de nouveau une menace réelle dans un pays voisin de l'Union européenne", avait-il auparavant mis en garde en s'exprimant devant les 28 dirigeants, selon le texte de son discours. "La crise en Crimée représente une grande menace pour notre système de sécurité européen en place depuis la fin de la Guerre froide", a-t-il ajouté, appelant l'UE à "enfin développer une stratégie cohérente" vis-à-vis de la Russie. Il a aussi appelé les chefs d'Etat et de gouvernement à répondre à "la peur de la population européenne (...) une peur réelle, attisée par l'escalade verbale des semaines passées". "Tandis que tant d'entrepreneurs craignent une spirale des sanctions qui pourrait entraîner un effondrement des commandes, et que les travailleurs s'inquiètent pour leur emploi, c'est une nouvelle Guerre froide que l'on craint dans les pays voisins de l'Ukraine, en Pologne et dans les États baltes", a-t-il insisté. Mais si l'UE doit réagir aux actions russes, elle doit aussi "prendre garde de ne pas tomber (...)dans une escalade du conflit", en gardant "les canaux de communication ouverts" avec la Russie, a-t-il ajouté. (Belga)

Nos partenaires