La course de Waregem sous le feu des critiques de GAIA

28/08/13 à 18:53 - Mise à jour à 18:53

Source: Le Vif

(Belga) La course de Waregem, qui s'est tenue mardi sur l'Hippodrome du Gaverbeek, a été ponctuée de lourdes chutes. L'organisation de défense des animaux GAIA met en cause le danger de certains obstacles, après lesquels un cheval a dû être euthanasié, pour la deuxième année consécutive. Pour l'organisation, il s'agit d'un incident regrettable.

La course de Waregem sous le feu des critiques de GAIA

Le cheval Tyquaveron a souffert d'une fracture de l'humérus lors de la course d'obstacles à Waregem mardi. L'étalon français, âgé de six ans, a dû être euthanasié peu après sa chute. Un incident similaire s'était produit l'an dernier après le saut d'un obstacle particulièrement dangereux. Pour Gaia, la coupe est pleine. "C'est la deuxième fois qu'un cheval meurt lors de la course de Waregem", réagit Ann de Greef, directrice. "Nous espérons que les organisateurs ne considéreront pas cela comme un simple accident. Il faut étudier les causes de cet incident de manière approfondie." Selon les organisateurs, l'obstacle en question, le Ierse berm, n'est pas à mettre en cause. "Tyquaveron a clairement commis une faute lors de son saut", déclare Jan Van den Broecke, de l'asbl Waregem Koerse. "Tous les autres chevaux ont passé l'obstacle sans problème". Deux autres chevaux ont aussi sérieusement chuté, dénonce Gaia. Durant le prix Baron Casier, Jessy Blandamour a été éjecté de son cheval Un Fou. Le jockey français est resté quelques temps immobile au sol après l'incident. "La victime a été un moment dans les vapes après sa chute, mais ses blessures sont heureusement moins sérieuses que prévu", ajoute Jan Van den Broecke. "Il a été victime d'une commotion cérébrale et est resté en observation à l'hôpital la nuit dernière." (Belga)

Nos partenaires