La Cour de cassation relaxe Yves Liégeois dans la "guerre du diamant"

29/01/13 à 21:30 - Mise à jour à 21:30

Source: Le Vif

(Belga) La Cour de cassation a abandonné sur toute la ligne les poursuites contre le procureur général d'Anvers Yves Liégeois, indique la Gazet van Antwerpen mardi soir sur son site internet. Le substitut Peter Van Calster avait déposé plainte contre lui pour faux en écriture et calomnie dans le cadre de la "guerre du diamant".

La Cour de cassation relaxe Yves Liégeois dans la "guerre du diamant"

Peter Van Calster menait l'enquête HSBC sur une fraude potentielle portant sur 1,5 milliard d'euros dans le monde des diamantaires. Yves Liégeois avait soupçonné des erreurs de procédure et a saisi un juge d'instruction, qui a ordonné une perquisition chez Peter Van Calster. La Cour de cassation a estimé que la plainte de Van Calster n'était pas fondée, ecrit le journal. Yves Liégeois n'a commis aucun faux en écriture, a estimé la Cour. Peter Van Calster avait aussi accusé le procureur général de calomnie, parce qu'il a dit lors d'une conférence de presse qu'il y avait des erreurs de procédure dans l'affaire HSBC. Ce n'est pas de la calomnie, selon la Cour de cassation. Lors de la conférence de presse, il avait été dit que Peter Van Calster était retiré du dossier HSBC et que l'enquête serait reprise de zéro. L'enquête a depuis repris sans le substitut. C'est la deuxième fois qu'Yves Liégeois obtient gain de cause dans la "guerre du diamant", ajoute la Gazet van Antwerpen. Le Conseil supérieur de la Justice avait conclu, après une enquête indépendante, que rien ne pouvait lui être reproché. (NICOLAS MAETERLINCK)

Nos partenaires