La cour d'appel de Paris donne raison au journaliste belge David Leloup

21/02/13 à 20:05 - Mise à jour à 20:05

Source: Le Vif

(Belga) La cour d'appel de Paris a confirmé jeudi le jugement en première instance dans le procès intenté par Eric Le Moyne de Sérigny contre le journaliste belge David Leloup pour diffamation. L'appel du conseiller de l'ex-ministre français du Budget Eric Woerth et proche de Nicolas Sarkozy a été rejeté par la cour, a déclaré David Leloup à l'agence Belga jeudi.

Le journaliste belge avait publié un article intitulé "Serigny, conseiller de Woerth, ange du paradis fiscal panaméen" le 28 septembre 2010 sur le site d'informations Rue89. Il y révélait que M. Sérigny disposait de mandats d'administrateur dans onze sociétés-écran panaméennes. Le 20 octobre 2010, Eric Le Moyne de Sérigny citait David Leloup devant la 17e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris pour "complicité de diffamation envers un particulier". Le 15 mars 2012, le tribunal déboutait le plaignant, estimant que l'article de M. Leloup poursuivait un but légitime sur un sujet d'intérêt général, était sérieux, contradictoire, rédigé avec prudence, sans animosité personnelle, et de bonne foi. Eric Le Moyne de Sérigny a ensuite interjeté appel mais celui-ci a été rejeté jeudi. La cour a confirmé le jugement en première instance "dans des termes encore plus positifs pour mon client que ne l'avait fait le tribunal de première instance", a indiqué Antoine Comte, l'avocat de David Leloup à Belga. La copie de l'arrêt n'était cependant pas encore disponible jeudi soir. (PVO)

Nos partenaires