La Corée du Sud va acquérir des missiles germano-suédois Taurus

19/06/13 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Le Vif

(Belga) La Corée du Sud va acquérir des missiles de croisière Taurus, produits par l'Allemagne et la Suède, après le refus des Etats-Unis de lui vendre un armement correspondant, a annoncé mercredi l'agence sud-coréenne des achats militaires.

Au cours d'une réunion avec le ministre de la Défense Kim Kwan-Jin, l'Administration des programmes d'acquisition de la défense (DAPA) a approuvé un projet d'achat de missiles air-sol d'une portée de 500 kilomètres. L'amplitude de la commande et le budget nécessaires n'ont pas été confirmés mais selon l'agence de presse Yonhap, Séoul souhaiterait se porter acquéreur de 170 missiles d'une valeur totale de 300 millions de dollars (223 millions d'euros). Actuellement, l'Armée de l'air sud-coréenne ne possède que des SLAM-ER américains d'une portée de 278 kilomètres. La DAPA hésitait entre le Taurus et le Joint Air-to-Surface Standoff Missiles (JASSM) de l'américain Lockheed Martin. Mais le Pentagone n'a pas approuvé la vente de ces missiles d'une portée de 370 km, considérés comme une arme stratégique. "Dans un contexte de menaces croissantes de la Corée du Nord, nous devons acquérir (les missiles) au plus tôt. Mais l'acquisition du JASSM est devenue impossible compte tenu de la position du gouvernement américain", a justifié la DAPA. La Corée du Sud a lancé officiellement mardi l'appel d'offre pour un contrat de 7,3 milliards de dollars US portant sur la fourniture de 60 avions de combat, dernière étape d'un processus qui voit s'affronter trois géants de l'aéronautique de défense, deux américains et un européen. Boeing et Lockheed Martin, ainsi que l'européen EADS ont chacun présenté leur offre, assortie de conditions favorables destinées à remporter ce marché, le plus important jamais passé par la Corée du Sud. (Belga)

Nos partenaires