La Corée du Nord confirme un 3e essai nucléaire, avec un engin miniaturisé

12/02/13 à 08:09 - Mise à jour à 08:09

Source: Le Vif

(Belga) La Corée du Nord a confirmé avoir procédé mardi à un troisième essai nucléaire, "avec succès", et a utilisé cette fois un engin miniaturisé, une opération qu'elle a présentée comme une réponse à "l'hostilité" des Etats-Unis.

"Un troisième essai nucléaire a été mené avec succès", a annoncé l'agence officielle KCNA. "Ce test nucléaire de haut niveau, avait, contrairement à ceux du passé, plus de puissance explosive et a utilisé un engin miniaturisé et plus léger", a précisé KCNA. L'utilisation d'un engin miniaturisé est source d'inquiétude pour les puissances internationales, car elle laisse entendre que Pyongyang maîtrise désormais la délicate technologie permettant de fabriquer une bombe suffisamment petite pour être fixée sur une ogive. Jusqu'à présent, l'incertitude demeurait sur la capacité du régime communiste à développer une tête nucléaire pour missile à longue portée. Si Pyongyang est effectivement parvenu à mettre au point une bombe miniaturisée, la donne serait radicalement changée. D'autant que le Nord a réussi début décembre à envoyer dans l'espace une fusée, progrès significatif dans sa technologie balistique. "Le test nucléaire a été mené dans le cadre de mesures visant à protéger notre sécurité nationale et souveraineté contre l'hostilité incessante des Etats-Unis, qui ont violé le droit de notre république à mener des lancements pacifiques de satellite", a ajouté KCNA.La secousse, dont la magnitude a été estimée entre 4,9 et 5,1, s'est produite à 11H57 heure locale (02H57 GMT) et son épicentre était dans la région de Kilju (nord-est), où se trouve le site de Punggye-ri utilisé pour les tests nucléaires. Séoul a estimé à entre six et sept kilotonnes la puissance de l'explosion dégagée.La Corée du Nord a procédé à cet essai nucléaire malgré un "ferme avertissement" de son allié chinois, a par ailleurs indiqué lundi soir un diplomate à l'ONU.Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a pour sa part condamné l'essai nucléaire nord-coréen qui est "profondément déstabilisateur", a annoncé mardi son porte-parole. "C'est une violation claire et grave des résolutions du Conseil de sécurité; "L'organisation du traité d'interdiction complète des essais nucléaires (CTBTO) a quant à lui qualifié l'explosion comme identique aux précédents essais nucléaires nord-coréens et "une menace claire pour la paix et la sécurité internationale". (DLA)

Nos partenaires