La continuité des projets de coopération, "une priorité" pour Jean-Pascal Labille

18/06/13 à 14:32 - Mise à jour à 14:32

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre de la Coopération au développement Jean-Pascal Labille veut garantir la continuité des projets universitaires, a expliqué son porte-parole mardi après la sortie d'un communiqué de la Commission universitaire pour le Développement (CUD).

La priorité de Jean-Pascal Labille, ministre fédéral de la Coopération, est "de garantir la continuité des projets universitaires, sans que les populations du Sud pâtissent des problèmes belgo-belges", explique le porte-parole du ministre. Celui-ci met en avant que M. Labille a déjà réussi à débloquer 67% du budget à destination des projets universitaires, étant entendu que le tiers restant devait être abordé lors des discussions sur les compétences dites usurpées. "Il faut que les discussions se fassent au niveau des entités fédérées. Ce tiers restant ne peut pas être libéré par Jean-Pascal Labille tout seul", tempère son porte-parole. Le ministre espère donc un accord le plus rapide possible sur les compétences "usurpées", en rappelant qu'il ne participe pas aux discussions. Il faut, selon le porte-parole du ministre, "que ces projets continuent à bénéficier aux populations du Sud, même si avec 2/3 du budget on ne sait, évidemment, pas tout financer". La coopération est une compétence fédérale tandis que les universités dépendent des communautés. Le financement de la coopération dans les universités fait donc partie de ce qu'on appelle les compétences "usurpées". (Belga)

Nos partenaires