La Communauté germanophone devra épargner 4,3 millions d'euros en 2013

24/06/13 à 22:35 - Mise à jour à 22:35

Source: Le Vif

(Belga) Le parlement de la Communauté germanophone a approuvé lundi soir en séance plénière un décret dans le cadre de la première adaptation budgétaire de l'année 2013. Comme le ministre président l'avait déjà annoncé à l'issue du contrôle budgétaire, le gouvernement germanophone doit faire face à une diminution de 4,3 millions d'euros du montant des entrées prévues dans le cadre du budget 2013.

Si 2,7 millions d'euros résultent d'une dégradation des paramètres, 1,6 million d'euros sera retourné par la Ville d'Eupen dans le cadre du projet de partenariat public-privé. Pour maintenir le déficit initialement prévu pour 2013 à 67 millions d'euros, des mesures d'économies seront notamment réalisées en matière d'infrastructures avec des dépenses qui seront postposées. Si la majorité a adopté ce texte, l'opposition a vivement critiqué la politique menée en matière d'infrastructures. "La Communauté germanophone n'aurait pas dû consacrer plus de 13% de ses entrées financières à des investissements. Cette année, c'est 38,2% des entrées qui seront affectés à des projets d'infrastructures comme le partenariat public-privé pour la rénovation d'écoles. L'année prochaine, c'est à nouveau un peu plus de 20% qui sont prévus pour des infrastructures", regrette l'écologiste Franziska Franzen. De son côté, le CSP a regretté que des investissements d'environ 10 millions d'euros soient réalisés pour la restauration du couvent Heidberg à Eupen tandis que la BRF a dû revoir ses programmes et licencier du personnel. (Belga)

Nos partenaires