La Commission européenne veut interdire le clonage d'animaux d'élevage

18/12/13 à 14:18 - Mise à jour à 14:18

Source: Le Vif

(Belga) La Commission européenne est pour l'interdiction du clonage d'animaux d'élevage et la commercialisation de produits alimentaires issus d'animaux clonés, a indiqué mercredi le commissaire européen à la Santé Tonio Borg.

La Commission européenne veut interdire le clonage d'animaux d'élevage

Un premier projet de directive prévoit l'interdiction temporaire du clonage sur les animaux d'élevage et de la mise sur le marché d'embryons clonés ou d'animaux clonés vivants. Un deuxième projet interdit la commercialisation dans l'Union européenne de produits alimentaires (lait, viande, ...) obtenus à partir d'animaux clonés. Le clonage d'animaux à des fins de recherche ou de préservation de races rares resterait permis, quand le recours à la technique pourra être justifié. "Nous proposons d'interdire la technique du clonage à des fins alimentaires et les importations d'animaux clonés", a souligné Tonio Borg. "Mais nous ne faisons pas de proposition sur l'étiquetage" pour la viande fraîche de bovins descendants d'animaux clonés, a-t-il ajouté. Les commissaires en ont discuté en collège, mais ils ont convenu de procéder à une analyse approfondie. Les Etats-Unis, le Brésil, l'Argentine et l'Uruguay élèvent des animaux clonés. Les Etats-Unis et l'Argentine n'ont aucun système de traçabilité de ces animaux. L'Europe importe chaque année entre 300.000 et 500.000 tonnes de viande bovine en provenance de ces deux pays. Imposer une traçabilité entraînerait le blocage de ces importations, et des tensions dans les relations commerciales entre l'UE et les Etats-Unis. (Belga)

Nos partenaires