La Commission européenne veut 40% de femmes dans les conseils d'administration

14/11/12 à 14:48 - Mise à jour à 14:48

Source: Le Vif

(Belga) La Commission européenne a déposé mercredi, après des semaines de difficiles tractations internes, une proposition législative visant à garantir d'ici 2020 la présence d'au moins 40% de femmes dans les conseils d'administrations des grandes entreprises européennes.

Le texte, qui va à présent être soumis pour adoption devant le Parlement et le conseil des ministres européens, veut assurer une meilleure égalité entres les hommes et femmes dans le monde de l'entreprise. "A l'heure actuelle, les conseils d'administration comptent plus de 80% d'hommes, alors que les femmes représentent 60% des diplômés", souligne la commissaire européenne en charge des Droits fondamentaux, Viviane Reding. "Il est grand temps de briser ce plafond de verre! ". Le quota avancé par la Commission serait d'application à partir de 2020 pour tous les postes d'administrateurs non exécutifs au sein des entreprises européennes de plus de 250 personnes et cotées en Bourse, soit 5.000 entreprise environ en Europe. Et dès 2018 pour les conseils d'administration d'entreprises publiques. La proposition de directive ne contient aucun chiffre contraignant pour les postes d'administrateurs exécutifs. Les entreprises devront se fixer elles-mêmes un objectif, et faire rapport des progrès accomplis tous les deux ans. Selon des chiffres de la Commission, les femmes ne comptent actuellement que pour 13,7% des administrateurs de grandes entreprises européennes. La Belgique fait encore moins bien, avec 10,7% seulement. Pour remédier à cette situation, le Parlement fédéral a approuvé l'an dernier loi qui impose aux sociétés cotées de féminiser leur conseil d'administration pour un tiers d'ici 2017. (GEORGES GOBET)

Nos partenaires