La Commission européenne se dit "triste" du nouveau naufrage au large de Lampedusa

03/10/13 à 13:58 - Mise à jour à 13:58

Source: Le Vif

(Belga) "Nous voulons exprimer toute notre tristesse par rapport aux événements qui se sont passés à Lampedusa", a déclaré jeudi Johannes Hahn, le commissaire européen à la Politique régionale Johannes Hahn, en réaction au dernier naufrage au large de l'île italienne de Lampedusa, qui a fait au moins 82 morts.

La Commission européenne se dit "triste" du nouveau naufrage au large de Lampedusa

"L'Europe ne peut qu'être triste et chercher des solutions", a-t-il souligné. Le porte-parole de la commissaire aux Affaires intérieures Cecilia Malmström a quant à lui rappelé que la gestion des flux migratoires est "une bataille de la Commission européenne depuis longtemps". Il faut "de nouveaux outils, de nouvelles politiques", mais "l'effort doit être fait au niveau européen", a-t-il commenté. Le problème, c'est que l'immigration relève des compétences nationales, et on assiste donc à des politiques très fragmentées. Des initiatives ont déjà été prises pour gérer ces flux de migrants, notamment via Frontex, l'Agence européenne pour la gestion des frontières de l'Union. "L'Italie est un des pays qui profitent le plus des fonds de solidarité pour les frontières", a relevé le porte-parole de Mme Malmström. Celle-ci, en déplacement à New York, a réagi sur Twitter: "La protection des droits des migrants et plus de voies légales vers l'Europe sera mon message principal lors d'un séminaire demain à l'ONU". (Belga)

Nos partenaires