La Commission européenne revoit ses lignes directrices sur les aides aux aéroports

20/02/14 à 12:21 - Mise à jour à 12:21

Source: Le Vif

(Belga) La Commission européenne a adapté jeudi ses lignes directrices sur la manière dont les Etats-membres peuvent soutenir les aéroports et les compagnies aériennes via des aides d'Etat, a annoncé jeudi le commissaire européen à la Concurrence Joaquin Almunia.

La Commission européenne revoit ses lignes directrices sur les aides aux aéroports

Ces nouvelles lignes directrices visent un triple objectif. La Commission veut assurer l'égalité de traitement entres tous les aéroports et toutes les compagnies, contribuer à un secteur compétitif et s'assurer que l'argent des contribuables soit utilisé là où on en a besoin, a souligné Joaquin Almunia en conférence de presse. Les aides d'État seront autorisées pour les investissements dans les infrastructures aéroportuaires s'il existe un réel besoin en matière de transport et si l'aide publique est nécessaire pour garantir l'accessibilité d'une région. Il existera plus de possibilités d'octroi d'aides pour les petits aéroports que pour les grands, précise la Commission. Les aéroports régionaux pourront bénéficier d'aides au fonctionnement pendant une période transitoire de dix ans commençant cette année. Seuls les aéroports accueillant moins de 3 millions de passagers pourront en bénéficier, à condition de présenter à la Commission européenne un business plan complet. "Les aéroports plus importants n'ont pas besoin de ces aides", a commenté le commissaire européen. Les aéroports accueillant moins de 700.000 passagers tomberont sous un régime spécial, avec une intensité d'aide supérieure. Enfin, les aides au démarrage en faveur des compagnies aériennes ouvrant une nouvelle liaison seront autorisées pour une période limitée. L'aéroport régional de Charleroi (Brussels South Charleroi Airport -BSCA) a accueilli 6,7 millions de passagers en 2013 et tombe donc en-dehors de ces nouvelles lignes directrices. Celles-ci remplacent les anciennes règles, prises en 2005. (Belga)

Nos partenaires