La Commission européenne élargit les aides d'État dont peut bénéficier le cinéma

14/11/13 à 12:45 - Mise à jour à 12:45

Source: Le Vif

(Belga) La Commission européenne a élargi, dans une révision de sa "communication cinéma" présentée jeudi, l'éventail d'activités cinématographiques pouvant être soutenues par des aides d'État.

La Commission européenne élargit les aides d'État dont peut bénéficier le cinéma

La communication cinéma, qui ne s'appliquait depuis 2001 qu'aux aides d'Etat accordées à la production cinématographique, inclut désormais les différentes étapes d'une oeuvre audiovisuelle, depuis sa conception jusqu'à sa diffusion auprès du public, en ce compris l'écriture et l'exploitation cinématographiques. L'exécutif européen préserve par ailleurs la possibilité pour les États membres d'imposer des conditions de territorialisation des dépenses. Une telle restriction aux règles du marché unique de l'UE se justifie par la promotion de la diversité culturelle, qui requiert la préservation des ressources et du savoir-faire de l'industrie au niveau national ou local, fait valoir la Commission. "L'objectif de ces règles révisées est d'encourager la vitalité de la création audiovisuelle en Europe tout en préservant la diversité culturelle", selon le vice-président de la Commission, Joaquín Almunia. La Commission encourage aussi les États membres à aider les producteurs à déposer une copie des oeuvres bénéficiant des aides, en vue de leur préservation et d'une utilisation non commerciale. En Belgique, la ministre francophone de la Culture, Fadila Laanan, s'est réjouie des options choisies. Elle qualifie de "réel soulagement" pour le secteur la préservation des règles de territorialisation des dépenses. Mme Laanan souligne aussi le travail mené par le Centre du cinéma et de l'audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui préside le groupe de travail sur les aides d'Etat pour l'ensemble des centres du cinéma européens depuis 2008. (Belga)

Nos partenaires