La Commision demande aux Etats membres des tests ADN sur les produits à base de boeuf

13/02/13 à 21:10 - Mise à jour à 21:10

Source: Le Vif

(Belga) La Commission européenne a demandé mercredi à tous les Etats membres de l'Union européenne de pratiquer des tests ADN sur les produits à base de boeuf, dans le cadre d'un plan pour faire face au scandale de la viande de cheval dans des plats cuisinés.

Le plan recommandera à tous les Etats membres de pratiquer des contrôles ADN sur les produits présentés comme contenant de la viande de boeuf, a indiqué le commissaire chargé de la Santé et des Consommateurs, Tonio Borg, à l'issue d'une réunion de ministres européens à Bruxelles. Cette proposition va être soumise aux Etats membres dès vendredi. M. Borg souhaite qu'une première série de tests soient menés tout au long du mois de mars, avec des premiers résultats publiés à la mi-avril. Il a aussi souhaité que les Etats opèrent des contrôles pour détecter la présence éventuelle de phénylbutazone, un anti-inflammatoire pour les chevaux, qui rendrait la viande impropre à la consommation. Par ailleurs, il a été demandé à la Commission européenne d'accélérer sa réflexion sur l'étiquetage des produits à base de boeuf pour indiquer l'origine de la viande. L'office européen de police, Europol, doit de son côté se charger de coordonner les enquêtes criminelles menées dans plusieurs pays de l'UE pour déterminer d'où provient la fraude qui a conduit à utiliser de la viande de cheval à la place de boeuf. L'affaire a éclaté avec la découverte la semaine dernière en Grande-Bretagne de lasagnes de la marque Findus contenant de la viande de cheval estampillée "boeuf". Elle ne cesse depuis de s'étendre en Europe. (MUA)

Nos partenaires