La colonisation d'Israël pousse les Palestiniens vers la CPI, annonce un négociateur

19/12/12 à 13:48 - Mise à jour à 13:48

Source: Le Vif

(Belga) Un négociateur palestinien a évoqué mercredi le recours à la Cour pénale internationale, à la suite de l'annonce d'un projet de construction de 2.610 logements dans le quartier de colonisation juive de Givat Hamatos, à Jérusalem-Est occupée et annexée.

La colonisation d'Israël pousse les Palestiniens vers la CPI, annonce un négociateur

"L'intensification de la colonisation et l'ensemble des pratiques israéliennes d'assassinats et d'arrestations nous poussent à accélérer notre recours à la Cour pénale internationale (CPI)", a immédiatement réagi dans une déclaration à l'AFP le négociateur palestinien Mohammad Chtayyeh, en référence aux possibilités offertes par le nouveau statut d'Etat observateur pour la Palestine à l'ONU. "Le maire adjoint vient de me dire qu'ils avaient approuvé les 2.610 unités de logement" à Givat Hamatos, a déclaré à l'AFP Daniel Seidemann, directeur de Terrestrial Jerusalem, une ONG qui surveille la colonisation israélienne à Jérusalem-Est. Givat Hamatos serait le premier quartier de colonisation à Jérusalem à être créé depuis 12 ans Lundi, le ministère israélien de l'Intérieur avait déjà donné son feu vert à la construction de 1.500 logements à Ramat Shlomo à Jérusalem-Est, relançant un projet déjà condamné par Washington en 2010. Les Etats-Unis ont fermement dénoncé ces projets, estimant qu'ils allaient "à l'encontre de la cause de la paix" et qu'il s'agissait de "gestes de provocation". Ces annonces surviennent alors qu'Israël a essuyé une vague de critiques internationales pour sa décision de relancer un autre projet de colonisation, près de Jérusalem, qui compromettrait la viabilité d'un futur Etat palestinien. (PVO)

Nos partenaires