La Coalition Climat mise sur l'énergie durable pour créer 60.000 emplois

28/03/14 à 00:07 - Mise à jour à 00:07

Source: Le Vif

(Belga) La Coalition Climat, une plate-forme nationale regroupant notamment une septantaine d'organisations environnementales et des syndicats, a présenté jeudi sa campagne "Jobs4Climate". Par celle-ci, elle veut mettre en avant les avantages socio-économiques que revêtirait une politique climatique ambitieuse, capable de créer 60.000 emplois, se fondant sur un rapport du Bureau du Plan.

A deux mois des élections et alors que plusieurs sommets européens et internationaux sont prévus dans les prochains mois, la Coalition Climat veut remettre la question climatique à l'agenda. Les membres de la Coalition s'inquiètent ainsi que les enjeux environnementaux et énergétiques ne figurent pas parmi les priorités des partis en ce début de campagne électorale. "Malgré le prochain rapport du GIEC qui devrait confirmer la gravité de la situation, le constat n'est pas suffisant pour faire bouger les politiques", déplore Marc Genet, directeur de Greenpeace. Pour faire bouger les lignes, la Coalition Climat a lancé jeudi sa campagne baptisée "Jobs4Climate", qui se déclinera sur la plupart des médias. La plate-forme veut ainsi sensibiliser le public et les décideurs politiques au fait qu'investir dans la rénovation énergétique, les énergies renouvelables ou encore les réseaux électriques intelligents est un moyen durable de créer de l'emploi. "Le Bureau fédéral du Plan estime que 60.000 emplois pourraient être créés grâce aux énergies renouvelables. Cela pourrait être bien plus selon nous", explique Bogdan Vanden Berghe, directeur de 11.11.11. En plus de la question de l'emploi, les membres de la Coalition soulignent le coût de la facture énergétique qui pourrait ainsi être économisé. "Les ménages et les entreprises belges paient chaque année près de 20 milliards d'euros en énergie provenant de l'étranger", explique Michel Genet. "En investissant dans les économies d'énergie et les énergies renouvelables, nous gagnons à terme 20 milliards d'euros pas an. Ce sont des investissements qui se rentabilisent d'eux-mêmes." (Belga)

Nos partenaires