La Chine veut contrôler davantage les réseaux sociaux

19/01/12 à 09:24 - Mise à jour à 09:24

Source: Le Vif

Twitter, Facebook... Le contrôle des réseaux sociaux en Chine se fait toujours plus pressant. Les autorités chinoises craignent la diffusion massive d'informations non-contrôlées par le pouvoir et annoncent une surveillance renforcée des sites de microbloging.

La Chine veut contrôler davantage les réseaux sociaux

© REUTERS/Robert Galbraith

Dénonciation d'abus de pouvoir de fonctionnaires corrompus et de nombreux scandales, allant des aliments frelatés aux mesures de pollution atmosphérique: les réseaux sociaux sont de plus en plus souvent utilisés par les Chinois pour se plaindre des dysfonctionnements du régime.

La multiplication des utilisateurs des réseaux sociaux semble effrayer les autorités inquiètes de la capacité des microblogs à véhiculer des informations non contrôlées par le pouvoir. Un haut responsable gouvernemental a ainsi annoncé le renforcement des mesures de contrôle visant les internautes détenteurs d'un compte de microblogs.

Censure renforcée

Avec les réseaux sociaux, les microblogs sont devenus l'espace où se forme l'opinion publique en Chine, selon des observateurs. Les contributions en 140 caractères chinois au maximum permettent de véhiculer des messages bien plus longs et articulés qu'en 140 lettres alphabétiques.

Depuis fin 2011, les Chinois sont obligés de s'inscrire sous leur vrai nom pour ouvrir un compte de réseau social à Pékin, Shanghai ainsi que dans la province du Guangdong (sud), théâtre de récentes agitations sociales."Cela a commencé à la fin de l'année dernière. Pour l'instant cela s'applique simplement aux nouveaux inscrits mais cela va être étendu à tous les utilisateurs", a expliqué ce mercredi Wang Chen, directeur gouvernemental du Bureau d'information du Conseil des Affaires d'Etat.

Le Vif.be, avec L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires