"La Chine persécute toujours les survivants de la place Tian'anmen"

30/05/14 à 23:05 - Mise à jour à 23:05

Source: Le Vif

(Belga) Vingt-cinq ans après le massacre de la place Tian'anmen, le gouvernement chinois continue de persécuter les survivants et les membres de leurs familles qui demandent justice, dénonce dans un communiqué l'ONG Human Rights Watch. Les autorités répriment par ailleurs toute discussion à propos de l'événement.

Au moins six personnes, dont l'avocat des droits humains, Pu Zhiqiang, l'universitaire Xu Youyu et l'artiste Chen Guang, ont été arrêtés pour avoir commémoré le 25e anniversaire du massacre de Tian'anmen. Un grand nombre d'autres militants ont également été placés en détention criminelle. "Le président Xi Jinping, tout comme ses prédécesseurs, s'engage en vain dans la mission de contrôler les discussions à propos de la place Tian'anmen et des problèmes plus larges", a déclaré Sophie Richardson, directrice de la division Chine à Human Rights Watch. "Le gouvernement chinois ne fait qu'aggraver l'erreur de 1989 en étouffant toute discussion concernant les événements du 4 juin, et en faisant taire les voix indépendantes qui cherchent à apporter une contribution positive", ajoute-t-elle. (Belga)

Nos partenaires