La Chine "condamne fermement" la visite des ministres nippons au Yasukuni

15/08/13 à 09:09 - Mise à jour à 09:09

Source: Le Vif

(Belga) Pékin "condamne fermement" la visite jeudi de deux ministres nippons au sanctuaire Yasukuni à Tokyo, considéré par les voisins du Japon comme le symbole de son passé militariste, a indiqué dans un communiqué le ministère chinois des Affaires étrangères.

Le gouvernement chinois a convoqué l'ambassadeur du Japon en Chine pour lui faire part de la protestation officielle de la Chine après cette visite au jour anniversaire de la capitulation du Japon en 1945, a précisé le ministère. La visite des deux ministres "heurte profondément" les sentiments de la population de la Chine et celles d'autres pays de la région, a-t-il ajouté. Le ministère chinois des Affaires étrangères a par ailleurs appelé Tokyo à se pencher "de façon sérieuse sur son passé" et à "agir de façon concrète afin de regagner la confiance de la communauté internationale, faute de quoi les relations entre le Japon et ses pays voisins n'ont pas d'avenir". Le Premier ministre japonais, le conservateur Shinzo Abe, n'a exprimé jeudi aucun regret envers l'Asie pour les souffrances infligées par le Japon pendant la Seconde guerre mondiale, lors d'un discours pour le 68e anniversaire de la capitulation nippone. "La droitisation du Japon devient un nouveau facteur déstabilisateur dans la région Asie-Pacifique", a de son côté estimé dans un commentaire l'agence de presse officielle Chine nouvelle. (Belga)

Nos partenaires