La Chine annonce un premier atterrissage réussi sur un porte-avions

25/11/12 à 08:44 - Mise à jour à 08:44

Source: Le Vif

(Belga) La Chine a annoncé dimanche avoir effectué avec succès le premier atterrissage d'un avion de combat sur son porte-avions récemment mis en service, un geste destiné à asseoir un peu plus sa puissance militaire dans la région, sur fond de tensions territoriales avec ses voisins.

L'avion, un chasseur-bombardier Shenyang J-15, version chinoise de l'avion de chasse russe Sukhoï Su-33, a atterri avec succès sur le pont du "Liaoning", le premier porte-avions chinois officiellement admis au service actif le 25 septembre dernier, a indiqué dimanche le ministère de la Défense. "Un atterrissage réussi (...) a toujours été vu comme le symbole de la capacité opérationnelle de combat d'un porte-avions", a déclaré à la télévision publique Zhang Junshe, vice-directeur de l'Institut militaire de recherche des affaires maritimes. "C'est une étape importante pour le porte-avions chinois (...) et cela le rapproche de la capacité à combattre". Des images vidéo diffusées par la China Central Television montrent un crochet à l'arrière du J-15 qui attrape un câble sur le pont du porte-avions, alors que l'avion atterrit puis s'immobilise. C'est la première fois que la Chine est vue en train d'utiliser cette technique d'atterrissage. Depuis la mise en service du navire, l'équipage a procédé à une centaine d'entraînements et de programmes de test, a ajouté le ministère de la Défense. Le Liaoning a été construit à partir de la coque du Varyag, un porte-avions de 67.000 tonnes de la classe Amiral Kouznetsov destiné à la Marine soviétique, mais dont la construction avait été interrompue par la chute de l'URSS en 1991. La coque a été rachetée en 1998 à l'Ukraine, puis rénovée pendant des années dans le chantier naval de Dalian. (GFR)

Nos partenaires