La Charte pour la Flandre resurgit à l'initiative du CD&V

19/03/13 à 14:28 - Mise à jour à 14:28

Source: Le Vif

(Belga) Le CD&V a annoncé mardi son intention de réactiver la proposition qu'il avait élaborée avec la N-VA et le sp.a d'une "Charte pour la Flandre", parfois improprement présentée comme un projet de Constitution flamande. Mais l'opposition travaille dans le même temps à ses propres propositions.

La Charte pour la Flandre resurgit à l'initiative du CD&V

Les partis de la majorité au parlement flamand (CD&V, sp.a, N-VA) avaient présenté en mai dernier une proposition d'un texte énumérant les droits fondamentaux de la société en Flandre. Mais les partis de l'opposition, se plaignant de n'avoir pas été consultés, avaient refuser de la co-signer. Près d'un an plus tard, le texte n'a pas encore été mis à l'ordre du jour de la commission parlementaire qui doit en débattre. Son préambule, qui qualifie la Flandre d'État fédéré ("deelstaat") au sein de l'État fédéral Belgique, ne pose pas de problème aux indépendantistes de la N-VA, a assuré le chef de groupe des nationalistes flamands, Matthias Diependaele. "C'est un constat, ça ne veut pas dire que ça ne peut pas changer; l'important à nos yeux est que la Flandre soit reconnue dans le texte en tant que nation". Son homologue du CD&V, Koen Van den Heuvel, réfute toute volonté de la majorité d'enterrer le texte. L'objectif serait même de "l'activer" dans les prochaines semaines au sein de la commission des Affaires générales du parlement flamand, selon lui. "Nous voulons pour ce faire réunir le soutien le plus large possible", a-t-il dit. (DRM)

Nos partenaires