La chambre du conseil ordonne la libération sous conditions du pédiatre de l'UZA

09/11/12 à 13:24 - Mise à jour à 13:23

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Malines a ordonné vendredi la libération sous strictes conditions du pédiatre de Putte, soupçonné d'attouchements sur deux de ses patients et la détention d'images pédopornographiques.

La chambre du conseil a estimé que la détention de Raoul R., 51 ans, un pédiatre de l'hôpital universitaire d'Anvers (UZA), à Edegem, n'était plus nécessaire dans le cadre de l'enquête. Le médecin de Putte est actuellement détenu après l'ouverture d'une enquête en septembre relative à des abus sexuels présumés. Il est également soupçonné de détention d'images pédopornographiques. Le parquet de Malines avait indiqué jeudi qu'une nouvelle plainte à son encontre faisait l'objet d'une enquête mais l'homme n'a pas été officiellement inculpé pour ces faits. Sa libération a été assortie de conditions strictes. Il ne peut ainsi avoir de contacts avec des mineurs et doit être suivi pour ses déviances sexuelles. La chambre du conseil a estimé que le risque de récidive était faible. L'enquête se poursuit cependant et il reste poursuivi, a précisé le parquet. Le parquet peut encore aller en appel de la décision de la chambre du conseil. L'UZA, où le médecin était responsable du centre de diabète pour les enfants, l'a temporairement suspendu. (PVO)

Nos partenaires