La chambre des mises en accusation de Gand maintient Bernard Wesphael en détention

15/04/14 à 21:10 - Mise à jour à 21:10

Source: Le Vif

(Belga) Bernard Wesphael, suspecté du meurtre de sa femme Véronique Pirotton, reste incarcéré. La chambre des mises en accusation de Gand a en effet décidé, mardi soir, de le maintenir en détention.

Bernard Wesphael et sa femme séjournaient dans un hôtel à Ostende le 31 octobre 2013. Selon le Liégeois, ils se sont disputés et en sont brièvement venus aux mains. Bernard Wesphael se serait ensuite couché et aurait trouvé à son réveil sa femme morte dans la salle de bains. Il était alors convaincu qu'elle s'était donné la mort. D'après le parquet, en revanche, cette version des faits ne tient pas la route. La chambre du conseil de Bruges avait prolongé son mandat d'arrêt voici deux semaines mais la défense de Bernard Wesphael avait fait appel de cette décision. La chambre des mises en accusation a décidé que la détention de Bernard Wesphael restait nécessaire pour l'enquête. (Belga)

Nos partenaires