La centrale électrique de Gaza complètement arrêtée faute de carburant

01/11/13 à 09:11 - Mise à jour à 09:11

Source: Le Vif

(Belga) La seule centrale électrique de la bande de Gaza a cessé de fonctionner vendredi matin après un épuisement de ses stocks de carburant, a annoncé l'Autorité de l'énergie du territoire palestinien gouverné par le Hamas.

"Nous avons complètement stoppé le fonctionnement de la centrale électrique ce matin à 6 heures (04H00 GMT) parce que nous n'avons plus un seul litre de carburant. Moins de 50% des besoins de la bande de Gaza sont actuellement couverts par l'électricité en provenance d'Israël", a déclaré à l'AFP Fathi el-Cheikh Khalil, adjoint au président de l'Autorité de l'énergie. "Nous ne pouvons plus recevoir de carburant égyptien en raison de la destruction des tunnels par l'Égypte. Nous avons essayé d'obtenir du carburant en provenance d'Israël via l'Autorité palestinienne mais cette dernière a imposé des taxes prohibitives", a-t-il expliqué. "La centrale restera fermée jusqu'à ce que les livraisons de carburant reprennent soit en provenance d'Égypte via les tunnels ou le point de passage de Rafah, soit en provenance d'Israël si l'Autorité palestinienne accepte de ne pas nous imposer de lourdes taxes", a-t-il ajouté. Selon un correspondant de l'AFP sur place, la plus grande partie de la bande de Gaza était privée d'électricité vendredi matin. La centrale de Gaza fournit près du tiers de l'électricité du territoire palestinien. En septembre, l'Autorité de l'Énergie avait mis en garde contre une pénurie imminente de carburant et avait appelé l'Égypte à reprendre ses livraisons à la bande de Gaza. Les relations entre Le Caire et le Hamas se sont détériorées depuis la destitution de l'ex-président égyptien Mohamed Morsi début juillet. Les partisans du Hamas, un allié des Frères musulmans dont est issu Mohamed Morsi, ont manifesté à plusieurs reprises contre ce coup de force et la répression qui l'a suivi. (Belga)

Nos partenaires