La Belgique taxe peu les pollueurs

09/02/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Inter-Environnement estime que les taxes environnementales en Belgique sont trop faibles et souhaite revoir la fiscalité verte, indique samedi le journal Le Soir. Chez nous, les taxes environnementales représentent 4,71% du produit total des taxes et contributions sociales. Soit un des taux les plus faibles d'Europe.

La France est le seul État européen qui taxe encore moins les pollueurs que la Belgique. En 2010, la fiscalité environnementale pesait 7,3 milliards d'euros dans notre pays, dont 4,71 milliards sur l'énergie, 2,08 milliards sur le transport et 0,53 milliard sur la pollution et les ressources. La Belgique est un des pays qui active le moins le potentiel dissuasif de la "fiscalité verte", selon Eurostat, à l'origine de ces chiffres. Les Pays-Bas, par contre, se distinguent par un niveau particulièrement élevé de taxes environnementales: 23,53 milliards d'euros perçus en 2010, dont 12 milliards sur l'énergie, 7 milliards sur le transport et 4 milliards sur la pollution. C'est surtout le secteur de l'énergie qui est épargné chez nous. Or, le produit de la fiscalité sur les produits énergétiques a diminué ces 15 dernières années en Europe. En cause: la baisse de la consommation à la suite de la hausse des prix. "Il aurait été possible de compenser l'érosion des rentrées fiscales par une augmentation des taux de la taxe sur l'énergie", relève Eurostat. Dès lors, la Fédération Inter-Environnement Wallonie plaide pour l'instauration d'une taxe "carbone" basée sur les énergies non renouvelables (dont le nucléaire), mais aussi pour la suppression des subsides alloués à ce secteur. (CHN)

Nos partenaires