La Belgique rend hommage à ses 230 militaires décédés en opération depuis 1945

07/04/13 à 13:17 - Mise à jour à 13:17

Source: Le Vif

(Belga) La Belgique a rendu hommage, dimanche, à ses 230 militaires décédés lors d'opérations militaires à l'étranger depuis la fin de la seconde Guerre mondiale, en ce jour du 19ème anniversaire de la mort de dix Casques bleus au Rwanda, mais en accordant une attention particulière portée aux 103 Belges et Luxembourgeois qui ont perdu la vie durant la guerre de Corée.

La Belgique rend hommage à ses 230 militaires décédés en opération depuis 1945

Une cérémonie solennelle s'est déroulée à la colonne du Congrès, qui abrite la tombe du soldat inconnu à Bruxelles, en présence de représentants du gouvernement - le vice-Premier ministre Johan Vande Lanotte - et du parlement, sous la présidence du représentant du roi Albert II, le général Jef Van den Put, a constaté l'agence BELGA. Ces représentants des autorités ont déposé des gerbes de fleurs, tout comme ceux de nombreuses associations patriotiques et de vétérans. La date du 7 avril a été choisie comme "journée des vétérans" par le gouvernement en 1998 à la mémoire des 10 paracommandos assassinés à cette date en 1994 à Kigali. Depuis 1945, 230 militaires belges ont perdu la vie en opération au service de la paix dans le monde, principalement en Corée, mais aussi en ex-Yougoslavie, en Somalie, au Rwanda et au Congo (devenu République démocratique du Congo, RDC) - mais plus aucun depuis 2009, en dépit d'un engagement important dans des missions en Afghanistan, au Liban et en Afrique, sous l'égide de l'ONU, de l'OTAN ou de l'Union européenne. Cette année, une attention particulière était accordée aux Belges et aux Luxembourgeois décédés durant la guerre de Corée (1950-1953), à l'occasion du 60ème anniversaire de la fin de ce conflit. (MUA)

Nos partenaires