La Belgique refuse une nouvelle coupe dans les dépenses agricoles européennes

24/09/12 à 15:47 - Mise à jour à 15:47

Source: Le Vif

(Belga) La Belgique s'est opposée lundi à une nouvelle coupe dans les dépenses agricoles européennes, lors d'un nouveau tour de discussion sur le prochain cadre financier pluri-annuel (2014-2020).

A l'instar de plusieurs autres Etats membres, la Belgique s'est opposée à une coupe dans les paiements directs, qui pénaliserait selon elle doublement les agriculteurs. "Nous ne pouvons pas accepter un deuxième tour de réduction des paiements directs", a indiqué l'ambassadeur belge à l'UE, Dirk Wouters. En vertu d'un redéploiement envisagé du budget agricole, les aides seront en effet à l'avenir plus équilibrées entre les "nouveaux" et "anciens" Etats membres. Ces derniers restaient jusqu'à présent privilégiés par rapport aux pays d'Europe centrale. A cette redistribution, la présidence chypriote a ajouté une proposition générale de réduction des paiements directs, à titre d'économie. Mais ce nouveau compromis, soumis lundi, a suscité une forte opposition de plusieurs pays. Outre la France et l'Irlande - avocats habituels des dépenses agricoles -, la Belgique, le Luxembourg et, plus étonnamment l'Allemagne, ont émis des réserves. (VIM)

Nos partenaires