La Belgique mettra aux enchères des droits d'émission pour 26 millions de tonnes de CO2

07/01/13 à 17:03 - Mise à jour à 17:03

Source: Le Vif

(Belga) La Belgique mettra aux enchères des droits d'émission pour 26 millions de tonnes de CO2 en 2013, répartis sur 143 ventes, a indiqué dans un communiqué le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement. Une première allocation lundi a rapporté 1,46 million d'euros.

Le cadre juridique européen de lutte contre le changement climatique prévoit qu'à partir de cette année, les Etats mettront en vente les droits d'émission pour un certain nombre de secteurs. Ces droits étaient jusqu'ici distribués gratuitement, mais à l'avenir, seuls le secteurs vulnérables face à la concurrence internationale continueront de bénéficier de quotas gratuits. D'autres, en particulier, le secteur de l'électricité devront acquitter un droit de polluer. Au SPF Environnement, on ne s'attend pas à des hausses des prix de l'énergie. Les opérateurs ont en effet déjà intégré dans la facture le prix des quotas dès les années passées, quand ils étaient distribués gratuitement, s'attribuant au passage un profit providentiel ("windfall profit"), rappelle-t-on. Les premiers quotas d'émission belges ont été mis aux enchères lundi sur la bourse European Energy Exchange (EEX). 236.000 tonnes de C02 ont été vendues à 6,18 euros l'unité, soit un gain de 1,458 million pour les pouvoirs publics. Les mises aux enchères suivantes auront lieu trois fois par semaine, avec un prix du carbone qui reste très fluctuant. Les règles européennes prévoient que les Etats membres doivent utiliser au moins 50% des revenus pour des mesures en faveur du climat, notamment pour l'aide internationale. Mais la répartition précise des montants en Belgique fait encore l'objet de discussions entre les différents niveaux de pouvoirs. Entre-temps, ils dorment sur un compte bloqué. (VIM)

Nos partenaires