La Belgique étudie des demandes d'asile des auxiliaires afghans de ses troupes

31/10/13 à 17:39 - Mise à jour à 17:39

Source: Le Vif

(Belga) La secrétaire d'Etat à l'Asile et à l'Immigration, Maggie De Block, ne s'est pas montrée hostile à l'accueil en Belgique d'Afghans s'estimant menacés pour avoir travaillé au profit des troupes belges en Afghanistan, à l'instar de l'Allemagne, qui en accueillera au moins 182, ainsi que leur famille.

"Je puis vous assurer que celles-ci (les demandes d'asile introduite par des auxiliaires afghans, ndlr) seront examinées en détail et sur base individuelle, en tenant compte des informations sur les risques encourus", a-t-elle affirmé la semaine dernière au Sénat, en réponse à une question de la sénatrice Fatiha Saidi (PS). "Toute demande de visa humanitaire d'auxiliaires qui ont travaillé pour l'armée belge bénéficiera d'une attention méticuleuse", a ajouté Mme De Block (Open Vld), renvoyant la sénatrice pour plus de détails "aux ministres des Affaires étrangères (sic)". L'Allemagne a décidé d'accroître, en le portant à "au moins 182", le nombre d'Afghans auxquels elle accordera l'asile - car s'estimant menacés pour pour avoir travaillé au profit des forces allemandes - avant la fin de la mission de combat de la Bundeswehr en Afghanistan, en décembre 2014, a indiqué mardi le ministre allemand de l'Intérieur, Hans-Peter Friedrich. (Belga)

Nos partenaires