La Belgique crée des exceptions à l'immigration pour les étrangers hautement qualifiés

30/09/13 à 22:59 - Mise à jour à 22:59

Source: Le Vif

(Belga) Les autorités belges créent de nombreuses exceptions à l'immigration pour les étrangers non européens hautement qualifiés, selon une étude du bureau d'avocats Fragomen commandée par le relais belge du réseau européen des migrations (REM). Les résultats ont été présentés lundi.

Dans l'étude "L'attrait des étrangers qualifiés et hautement qualifiés", les défis et chances sont abordés et confrontés avec la politique de l'immigration. Le rapport souligne quelques recommandations et points noirs et insiste sur la nécessité d'avoir un débat public sur la migration de la main d'oeuvre, en plus des voies de migration connues comme celle de l'asile ou du regroupement familial. Selon le bureau d'avocats Fragomen, il n'existe pour le moment aucune loi écrite qui oblige d'attirer les étrangers non-européens qualifiés et hautement qualifiés, mais l'accès au marché du travail belge est pourtant facilité pour ces personnes hautement qualifiées. La législation sur la migration de la main d'oeuvre est pour l'instant une compétence fédérale mais dans l'accord de gouvernement, il est prévu que celle-ci soit régionalisée. "C'est l'occasion pour les décideurs d'élaborer une politique de migration économique active et transparente", estime-t-on chez Fragomen. "Un système de monitoring doit donner une image précise de l'emploi des travailleurs étrangers sur le territoire." (Belga)

Nos partenaires